Le Plan Climat

Voir aussi : Tous concernés

Le Plan Climat Air Energie Territorial, une démarche volontaire et intégrée

Le Plan Climat, forts des actions en vigueur en faveur de la maîtrise de l’énergie et des solides partenariats engagés dans ce domaine, les élus du Pôle territorial du Perche ont souhaité prolonger et amplifier ses interventions en élaborant un Plan Climat Air Energie Territorial. Le Pôle Territorial se place dans une posture volontariste pour engager une stratégie plus ambitieuse, en la matière, en lien avec la redéfinition de son projet de territoire.

L’objectif est de définir une politique énergétique pour le territoire du Perche d’Eure-et-Loir en coordonnant l’ensemble des partenaires et des actions en faveur du développement durable.

 

Il s’agit notamment pour le Pôle d’anticiper et d’accompagner les Communautés de communes membres du PETR à la prise en compte des objectifs fixés par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 18 août 2015.

 

Le Plan Climat est élaboré conjointement au Schéma de Cohérence Territorial et en constitue le volet Energie-Climat. L’élaboration conjointe du SCOT du Perche d’Eure-et-Loir et du Plan Climat Air Energie est également une opportunité de croiser les analyses et de traduire localement dans les documents d’urbanisme cette stratégie de lutte contre le changement climatique et d’adaptation du territoire.

Pour élaborer le Plan Climat, le Pôle Territorial s’appuie sur ses partenaires, en premier lieu le syndicat Energie Eure-et-Loir et le Parc Naturel Régional du Perche.

Qu’est-ce qu’un Plan Climat :

Un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) est un projet territorial de développement durable. À la fois stratégique et opérationnel, il prend en compte l’ensemble de la problématique climat-air-énergie autour de plusieurs axes d’actions :

– la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) pour limiter l’impact du territoire sur le changement climatique

– l’adaptation au changement climatique pour réduire sa vulnérabilité.

– la sobriété énergétique

– la qualité de l’air

– le développement des énergies renouvelables

 

Le PCAET est la « cheville ouvrière » des engagements nationaux et internationaux. Il s’inscrit dans les objectifs de Loi de transition énergétique pour la croissance verte. Il doit notamment prendre en compte la Stratégie Nationale Bas-Carbone et, au niveau local, le SCoT.

Les principaux bénéfices recherchés à travers la mise en place du plan Climat concernent :

  • la rechercher d’une plus grande autonomie énergétique pour le territoire
  • l’amélioration de la qualité de vie pour des habitants
  • la contribution à la dynamique de l’économie et de l’emploi
  • la valorisation de l’image du territoire

 

Cette démarche offre plus globalement au territoire une meilleure visibilité, en vue de mobiliser de nouveaux financements allant dans le sens de l’économie verte et permettant de réaliser des actions concrètes pour le territoire, tels que : la poursuite des actions en faveur de la rénovation énergétique, le développement des énergies renouvelables, la maîtrise des consommations énergétiques ou encore le développement des mobilités propres.

Calendrier et temps forts

L’élaboration du Plan Climat a débuté au mois de septembre 2017. Un programme de travail a été établi sur 3 ans, en lien avec le calendrier prévisionnel du SCOT.

Les grandes étapes de son élaboration sont les suivantes :

un diagnostic : il comporte un état des lieux de la situation énergétique du territoire, les émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphérique ainsi qu’une étude sur la vulnérabilité du territoire face au changement climatique.

une stratégie territoriale : elle identifie les priorités que retient la collectivité et les objectifs qu’elle se donne.

un plan d’actions : il porte sur l’ensemble des secteurs d’activité et constitue l’outil opérationnel de coordination de la transition énergétique sur le territoire.

Pour construire le Plan Climat, de nombreuses réunions de travail et des temps de concertations sont nécessaires avec les élus des Communautés de communes concernées, mais également avec les habitants, les institutions et les usagers du territoire (entreprises, associations…).

 

Un fois approuvé, le PCAET est mis en place pour une durée de 6 ans. Un dispositif de suivi et d’évaluation permettra de réajuster son programme d’actions durant cette période.

Documents téléchargeables

37 09 Lancement élaboratoPCAET

Voir aussi : Documents consultables

La Rénovation énergétique des bâtiments

J’Éco-Rénove dans le Perche, un service de rénovation énergétique pour le particulier Dans le Perche, la rénovation du bâti existant et l’amélioration de la performance énergétique des logements est un enjeu fort. Le Pôle territorial du Perche et ses Communautés de communes membres ont donc lancé en 2016 la démarche «J’ÉCO-RÉNOVE». Il s’agit d’une plateforme …

Les démarches transversales

Lauréat TEPCV En février 2017, le Pôle Territorial du Perche a été labelisé « Territoires à énergie positive pour la croissance verte » (TEPCV), à la suite d’une candidature à l’appel à projets. Cette labélisation a été officialisée avec la signature d’une convention par Mme Ségolène Royal, à l’époque Ministre de l’environnement, de l’énergie et …

les énergies renouvelables

L’animation de la mission régionale bois-énergie : un accompagnement pour les collectivités et les entreprises La Mission Régionale Bois Energie du Perche a démarré en 2015 après la signature d’une convention avec l’ADEME. Cette mission est une des actions opérationnelles de la Filière bois initié par le Pôle Territorial. Le but est de fédérer les acteurs …